mardi 11 mars 2008

La Taxation des non-profits

Encore une innovation venue des USA dont on espère qu'elle ne sera jamais copiée en Belgique.

Selon le think tank libertarien "Reason", l'état d'Alaska se prépare à poursuivre la compagnie pétrolière BP pour que celle ci paie les taxes qu'elle aurait payées si sa production de pétrole n'avait été entravée en 2006 par un accident sur son champ d'exploitation.

Autrement dit, l'état d'Alaska voudrait que BP paie l'impôt sur les bénéfices qu'elle n'a pas faits*. Décidément, les états ne reculent devant aucune bassesse pour s'approprier l'argent gagné par ceux qui entreprennent.

Chez nous, certains demandent une taxation "exceptionnelle" des super-profits des compagnies pétrolières. La bas, ils ont visiblement franchi une nouvelle étape conceptuelle: instaurer une taxation des "Super-non-profits" de ces mêmes compagnies.
A quand une taxe sur la non-valeur ajoutée, et un impôt sur la non-fortune, ou les non-revenus ?

Sûr qu'en Belgique, cette politique fiscale innovante sera suivie de près par nos fiscalistes.
Cela pourrait donner ceci: "Monsieur, compte tenu de votre niveau de diplôme, vous devriez gagner 30.000 euros par an. Nous constatons que vous n'en gagnez que 25.000, sans doute n'avez vous pas géré votre carrière avec efficacité. Aussi nous vous informons que nous réintégrons les 5000 euros que vous auriez dû gagner, si vous vous étiez bougé les fesses, dans votre base imposable".

Je sens qu'on va encore beaucoup rire à l'avenir... entre les balises GPS pour vous taxer au kilomètre (et accessoirement nous tracer) et le fait que l'Etat Belge a encore une ardoise de 2 Milliards d'Euro de factures impayés à des des fournisseurs... va bien falloir comprendre que la prochaine réforme fiscale ne sera pas celle qu'on croit...
--------------------
* Et naturellement, lorsque BP extraira l'huile de roche qu'elle n'a pas pu extraire en 2006, celle ci sera à nouveau taxée par l'état d'Alaska. En somme, BP paiera 2 fois l'impôt sur une partie de sa production. Ils sont forts, dans le grand nord ! (source : objectif liberté)

1 commentaire: