vendredi 11 avril 2008

...s'il n'y avait que l'ISOC...

J'ai récemment reçu un document où l'auteur s'offusquait de ce que le taux d'impôts des sociétés (ISOC) diminuait, qu'en plus on avait mis en place le système des intérêts notionnels pour encore baisser le taux réel...

Jalousie, Jalousie...


Entrepreneur moi même, ce genre de raisonnement geignard m'énèrve, m'outre, me fatigue. Pour rappel, nous créons la richesse d'un pays, nous fournissons de l'emploi, nous ne comptons pas nos heures... mais sommes critiqués dès que possible. Que penser alors que dans ce même pays d'à peine dix millions d'habitants, nous nous permettions d'avoir une pléthorique armée de fonctionnaires : 820.000 fonctionnaires...

Savez vous que pour rejoindre la moyenne européenne du taux de fonctionnaires, en en remplaçant 1 sur 3 départs à la retraire, il nous faudrait 25 ans pour qu'on rejoigne cette moyenne?

Ce ne serait pas si grave si au moins les fonctionnaires comprenaient l'importance des entrepreneurs... mais non, de récentes études montres qu'environ 60% des fonctionnaires ont un a priori négatif sur le "privé"...

Et pourtant...

Pourtant, moi cette année, je n'ai pas changé le salaire que je reçois de mon entreprise... même pas indexé.
Néanmoins, mes cotisations sociales ont augmenté de 8.1%...
Mon précompte professionel pour le premier trimestre de cette année est de 7.8% supérieur à l'an dernier...

Réforme fiscale vous avez dit? Je paie plus pour le même montant... qui vaut moins avec l'inflation!

Ca, se sont des chiffres, ce n'est pas contestable! Que l'on vienne encore me parler de "réforme fiscale"!

Mais il y aussi l'ISOC... et ses copains...

Alors, l'ISOC, c'est une chose. C'est vrai que grâce aux intérêts notionnels, on diminue légèrement le taux réels d'imposition de notre société. C'est bien utile pour mettre en réserve. Je ne me suis pas octroyer d'augmentation cette année. 2008 est trop incertain que pour "plomber" les comptes de la société., sorte de poires pour la soif qui pourrait me permettre de passer outre la crise en vue.

Mais, il n'y a pas que l'ISOC... savez vous qu'une entreprise est soumise à 78 prélèvements différents? (contre 22 en GB par exemple) Et ce... sans tenir comptes des taxes provinciales et communales!

Si je paie 100€ à l'ISOC... je paie 126€ à côté en prélèvements divers! (source étude PwC).
En cotisations patronales, nous avons un des taux les plus élevés : 39.95%!
(GB : 15.2%, Australie: 8.5%).

Evidemment que nous avons du mal à être compétitif! En GB, l'ISOC est déjà plus bas qu'ici mais en plus, quand la société britanique paie 100€ à l'ISOC, elle ne paie que 79€ à côté en prélèvement divers!

Ca... c'est ce qu'on paie... Il y a aussi une rôle trouble qui nous est assigné: celui de collecteur d'impôts

Entreprise=collecteurs de l'impôts!

Ainsi, nous payons nos impôts... mais en outre, l'Etat nous assigne un rôle ingrat: celui de collecter l'impôts à sa place! Et si nous ne le faisons pas, nous sommes pénalement responsables!

Cet acte de collecter l'impôts est obligatoire... et exercé à titre gratuit pour compte de l'Etat!
Savez vous que quand je paie 100€ d'ISOC, 126€ de prélèvements divers, je dois en plus collecter 470€ pour compte de l'Etat (TVA, accises, précomptes professionel, cotisation personnelles à l'ONSS...)?

Subir les contrôles

L'Etat est très imaginatif en la matière. Et je ne vous parle pas des contrôles fiscaux... quand vous subissez (car il s'agit bien de subir...) un contrôle fiscal, l'à priori du Contrôleur est que vous êtes un fraudeur.

Il DOIT donc trouver quelque chose! Et s'il ne trouve pas, c'est que vous êtes le pire fraudeur qu'il connaisse, tout le monde à quelque chose à se reprocher, s'il ne trouve pas c'est la preuve que vous l'avez bien caché (me fait penser à Rumsfeld qui démontrait l'existence des ADM irakiennes par le fait qu'il ne les trouvait pas...)! Le conseil des comptables à ce sujet est éloquent: "faites l'une ou l'autre fautes pas trop graves, acceptez le petit redressement qu'il vous imposera, donnez lui un os à ronger!"

J'attends encore les témoignages d'indépendants, entrepreneurs ou entreprises qui ont eu 0€ de redressement après un contrôle...éloquent.

Et ce n'est pas fini

Car aujourd'hui, tout ce qui est donné d'une main est repris par d'autres: baisse de l'IPP? Augmentation des centimes additionnels communaux (passé de 7.5 à 8% cette année), augmentation du précompte immobilier (je vous trouverai les chiffres mais augmenté aussi).

L'alibi environnemental

L'Etat est imaginatif. Il pouvait bien se prononcer en faveur d'Al Gore pour le prix Nobel... Le réchauffement climatique est devenu une vache à lait pour le gouvernement! Ne le croyez pas quand il vous dit "primes à l'investissement pour les énergies durables"...

La contrepartie du financement des panneaux solaires et autre travaux d'isolation tombe bien vite: augmentation du Revenu Cadastral!

Pour les sociétés, on vous présente la taxation automobile sur base des taux de CO²... Alors que la fiscalité automobile est déjà basée sur la consommation (3 milliards d'euro d'accises tout de même...)

So what?

Outre la complexité croissante et permanente du droit, entre autre fiscal, et la charge toujours croissante supportée par les entreprises et les employés, il est peut être temps de songer à de vraies solutions:

  • Cessons de dépenser et de promettre de l'argent dont on ne dispose pas (un grand basique quand même!)
  • Diminuons le niveau de charge (diminution du cadre de fonctionnaires! Les services fiscaux belge sont aussi peuplé que l'IRS américain!)
  • Cessons la complexité: diminutions des circulaires en tout genre, mise en place d'une autorité unique (fédérale?) et supression des taxes régionnales, communales, provinciales. L'autorité unique collecte en une fois et redistribue à chaque niveau. Cela clarifierait la réelle pression fiscale supportée par les entreprises...
  • Mise en place de la Flat Tax et suppressions des niches fiscales... moins de complexité, moins de fraude, moins de paperasseries, moins de fonctionnaires = croissance et plus de revenus pour l'Etat car impôt mieux payé.

Bon week end.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire