lundi 21 avril 2008

Vanhengel et Smet, "Flamands de service"

... ce n'est pas de moi, c'est Eric Van Rompuy qui l'affirme.

Dans un article réagissant à la création de la fédération Wallonie-Bruxelles (ah, la tuyauterie institutionnelle belge... et la prise de pouvoir rampante par le PS, soit soulignée au passage), il qualifie ses collègues bruxellois de "Flamands de Service" et de "plus faibles représentants flamands dans le gouvernement bruxellois depuis vingt ans". Outre le caractère irrespectueux de ses propos envers ces confrères, une fois de plus, le message nationaliste flamand transparait plein de ses approximations...

Quelques autres morceaux choisis...

"Nous sommes-nous battus pendant des décennies en faveur de garanties constitutionnelles dans les institutions bruxelloises pour les voir maintenant s'évaporer dans Wallo-Brux? "

Réaction : Cher Eric, sais-tu que:

  • les facilités sont garanties et "bétonnées" dans la Constitution?
  • Que les Francophones de la périphérie se battent depuis plus de 20 ans pour voir ces "garanties" respectées par les Flamands?
  • Que cette même Constitution est foulée aux pieds par une Flandre conquérante, complexée et extrémiste?
  • Dans des communes à facilités ou les Francophones représentent 80% de la population, il est interdit au conseil communal de s'exprimer en français!
  • Les documents sont toujours d'abord envoyés en .. Néérlandais. Les Francophones devant systématiquement émettre la demande de documents en français!
  • Aucune représentation francophone n'est garantie!
  • Dans ces communes, on ne peut que faire subsidier une association par une instance étrangère (Française, Britannique, Allemande...)? Qu'il est INTERDIT à la Communauté Francaise de Belgique de financer des associations, bibliothèques etc?
  • Ces mêmes communes prétendent que le règlement communal prévaut sur la Constitution!
Alors qu'à Bruxelles:

  • Les Flamands représentent 10% (chiffre à confirmer) de la population.
  • Ont obtenu la parité de représentation au gouvernement Bruxellois
  • Ont une échevin garanti dans toute commune bruxelloise
  • Ont obtenu que les 19 communes de l'agglomération bruxelloise aient un statut bilingue obligatoire
Alors monsieur le Député Régional... comment osez vous prétendre que ce projet est une "mainmise francophone sur Bruxelles" alors même que la Flandre:

  • Au mépris du droit du sol dont elle est le chantre s'est permise de faire sa capitale régionale ..hors de sa région! En annexant Bruxelles qui n'est pas une ville située sur le territoire Flamand mais est enclavée dans ce territoire!
  • au mépris du droit du sol, a installé ces instances régionales : parlement flamand, communauté flamande, gouvernement flamand. Est ce que le gouvernement Belge s'est installé à Paris?

Je rajoute à cela que les Francophones ne sont pas condamnés par:

  • La Cour de Justice Européenne
  • La Commission Européenne
  • La Cour des Droits de l'Homme
  • L'ONU

pour discriminations diverses et dénis de démocratie. Qu'une fois de plus, la Commussion Européenne vient d'envoyer un émissaire pour comprendre pourquoi trois bourgmestres démocratiquement élu ne sont toujours pas confirmés dans leurs fonctions par leur autorité de tutelle!

Et vous vous permettez de donner des leçon de démocratie quand le monde entier commence à s'inquiéter sérieusement de la dérive nationaliste extrémiste flamande?

Bruxelles = Ville Région

Vous considérez, Monsieur le Député dépité que cela signifie pour "Bruxelles la fin de son statut de capitale des deux communautés."

Mais... Monsieur le Député, Bruxelles est la Capitale de l'Europe... la Capitale de la Belgique. Et n'appartient pas à l'une ou l'autre communauté, elle est Région par elle même et se gouverne elle-même! Il n'est nulle question que l'une ou l'autre communauté dirige cette ville-région! Bruxelles est avant tout aux Bruxellois! Nous devons à tout prix éviter le syndrome de Washington DC!

Me permettez vous aussi de vous rappeler que la Région Bruxelloise est reconnue par la Constitution? Ah... mais c'est vrai, en Flandre, fi des hiérarchies des normes, le règlement communal prévaut, symbole même d'un refermement toujours plus fort sur soi...

------------

et j'aurais encore pu vous parler du fait qu'outre la haine des francophones, il semble que le séparatisme intra-flandrien soit en train de naitre : nous avons donc flamands de service, souvenons de l'insulte faite à de Croo 'pas flamand, trop belgicain'... apparait ainsi une gradation dans les castes flamandes qui doivent aller, j'imagine, de Bon Flamand à Traitre à la Nation... Attention, l'épuration n'est jamais loin avec ces gens là. Vous ne serez jamais assez flamands à leurs yeux. Courage, la Wallonie est une terre d'accueuil... elle.

2 commentaires:

  1. Faut-il ajouter que Eric a traité de Picqué de "séparatiste", lors d'une émission dominicale politique?

    RépondreSupprimer
  2. Hmmmm.. j'hésite...
    Oh oui, définitivement, il nous faut faire un travail de mémoire...
    Merci!
    ;-)

    RépondreSupprimer