mercredi 2 juillet 2008

Dégradations gratuites d'un bus... réaction exemplaire

Vous m'avez connu râleur moulte fois cette année concernant les différentes grèves injustifiées ayant frappés les transport en commun.

Je n'estime que correct aussi de souligner quand les choses se déroulent bien.
D'abord, ça fait déjà un bout de temps qu'il n'y a pas eu de grève.
Ensuite, des cas d'agressions (mais pas dans le Hainaut apparemment) ont eu lieu et ... pas de grève, pas de pénalisation des usagers.

Hier, un bus complet a été démoli, saccagé par des jeunes en banlieue Liégoise (le trop fameux quartier de Droixhe).
Malgré cela (mais encore une fois, je note que ce n'est pas dans le Hainaut...oui, je sais, j'insiste lourdement...), pas de grève!

Les Faits

Le TEC dévie ses lignes 68, 69 et 268
(source la Libre Belgique)

Après saccage, mardi vers 19h30, d'un bus de la ligne 69 en provenance du domaine de détente de Wégimont, à Soumagne, les syndicats en front commun et la direction du TEC Liège-Verviers ont décidé, d'un commun accord, de dévier provisoirement les lignes 68, 69 et 268 dès ce 3 juillet, évitant ainsi la desserte de Wégimont.

"Il s'agit, cette année, du quatrième saccage de bus en provenance du domaine. Réunis ce matin avec la direction des TEC et la Police, nous avons décidé, jusqu'à nouvel ordre, de ne plus désservir Wégimont en provenance de Liège " explique Christian Fagnoul, secrétaire régional CSC.

Les syndicats se disent interpellés par les événements de ce 1er juillet.

" Nous sommes au regret de dévier ces lignes car de nombreuses personnes s'en
trouveront pénalisées mais nous sommes à bout
", reconnaît le responsable syndical.

Ils ont expliqué qu'un bus articulé de la ligne 69, ramenant une septantaine de voyageurs de Wégimont, a été complètement saccagé, en deux minutes à peine, à hauteur du quartier de Bressoux-Droixhe, par une bande de jeunes qui a arraché les marteaux de secours et brisé les vitres.

(...). Ces dégradations sont survenues alors qu'un accord a été passé entre le TEC et la police de Liège, cette dernière étant chargée, via diverses équipes, d'accompagner les bus remplis de passagers vers et en provenance de Wégimont. Mardi soir, un souci de coordination a empêché police et bus de se rejoindre sur l'itinéraire prévu.


Bravo et merci

Je remarque que malgré le fait que la sécurité n'ait pu être assurée comme prévue dans un accord, les syndicats n'appellent pas à la grève.

Je remarque qu'ils ont une réaction mature et une vraie collaboration avec la direction. Certes, les habitants du quartier de Wégimont sont pénalisés mais il n'y a pas un blocage complet des transport en commun autour de Liège (voir dans toute la Région Wallone)

Ce n'est pas souvent mais je félicite les syndicats pour leur réaction pénalisant un minimum de monde tout en espérant que ce genre de faits ne se reproduira pas de sitôt.

3 commentaires:

  1. De toute façon, aujourd'hui à Liège, il n'y a que les bus amphibies qui roulent.
    Mais c'est vrai que je suis agréablement surpris voire même étonné. C'est pas à Charleroi que ça arriverait.

    RépondreSupprimer
  2. ben oui.. de fait...
    c'est aussi ma perception.. il semble qu'il y ait un foyer d'irréductibles dans le Hainaut...

    C'est quand même dommage, ça jette l'opprobre sur tous...

    Bonne chance avec vos inondations!

    RépondreSupprimer
  3. Merci de ne pas généraliser Charleroi à tout le Hainaut car dans la Wallonie picarde, il y a très très rarement des grèves simplement parce qu'il s'agit la plupart du temps d'indépendants sous la franchise TEC.

    RépondreSupprimer