vendredi 12 septembre 2008

Coup de gueule : Van Quickenborne vs Di Rupo

In La Libre de ce vendredi :

Di Rupo critique les propositions de Van Quickenborne

Le PS ne voit pas d'un bon oeil la proposition du ministre de l'Entreprise Vincent Van Quickenborne de diminuer de 10% le nombre de fonctionnaires et d'augmenter l'âge à la retraite de ceux-ci.

Les socialistes s'opposent fermement à ces propositions, "qui relèvent davantage du cliché dépassé que d'une proposition sérieuse et constructive".
Le PS regrette dans un communiqué ce type de raccourcis simplistes, qui consistent à croire qu'il suffit de dégrader nos services publics pour ramener de l'argent dans les caisses de l'Etat.

Faire des fonctionnaires les boucs émissaires d'un budget en déficit est une politique à courte vue, dit le président socialiste Elio Di Rupo.

Pour lui, un service public de qualité exige des moyens humains et matériels suffisants pour lui permettre d'assurer efficacement les missions d'intérêt général qui lui sont confiées au profit de tous. On ne peut ainsi décider d'aller "piocher" dans les budgets consacrés à ces services, pour assurer un budget en équilibre.
Plutôt que supprimer massivement des emplois publics, le PS demande que les services en charge de la lutte contre la fraude fiscale soient renforcés.

Les résultats de cette lutte sont en effet en nette baisse, ce qui explique dans une large mesure le risque de déficit budgétaire.
Ramener la Belgique dans la moyenne européenne de la lutte contre la fraude fiscale permettrait selon les experts, de ramener 10 milliards dans les caisses de l'Etat, estiment les socialistes.


Raccourcis simplistes???

Le raccourci simpliste consiste à dire que pour des services de qualités, il faut beaucoup de fonctionnaires... Cela voudrait dire que les services public belges sont alors lrgement au dessus de la moyenne européenne...

Or il n'en est rien... en terme d'efficacité, les services publics belges sont en queue de peloton européen!!! Si nous devions remplacer un fonctionnaire partant à la retraite sur trois nous en avons pour 25 ans pour arriver à la moyenne européenne! C'est ça la réalité belge monsieur Di Rupo.

Quand au raccourcis simpliste consistant à dire qu'il suffit de rechercher les fraudeurs, nous pouvons en reparler! Car il est hallucinant que mon comptable soit obligé de laisser sciemment des erreurs dans ma comptabilité histoire que les fiscards puissent opérer un redressement lors d'un contrôle. Car les contrôles se passent de la façon suivante.

Le contrôleur arrive avec le prérequis que vous êtes un fraudeur. Et s'il ne trouve rien... il devient comme Georges W. Bush qui ne trouve pas d'armes de destructions massives : l'absence même d'indice de fraude confirme que vous êtes un fraudeur. Il faut donc s'acharner encore plus, si on ne trouve pas, c'est que vous êtes un fraudeur expérimenté qui cache d'autant mieux ses vols.

A cet égard, je vous suggère de relire les coupures de presse relatant la façon dont le contrôle des dentistes s'est passé il y a quelques années (histoire de prendre un secteur différent du mien). Comme si on ne pouvait envisager que l'on puisse travailler sans frauder... Mais si vous ne pouez l'envisager, c'est peut être que vous pensez vous-mêmeque devant de tels impôts confiscatoires, le seul choix est encore de frauder?

Dégrader les services publics???

La supression de ces postes ne signifie pas, loin s'en faut, une dégradation des services publics!
Elle signifie redonner de l'espoir à des fonctionnaires qui se lamentent de ne pas savoir évoluer.
Elle signifie rendre de l'efficacité à des services publics pléthoriques et sclérosés.

Comment font les autres pays monsieur le Président pour offrir des services publics efficaces sans pour autant disposer d'une administration pléthorique?

Je suis fatigué des raccourcis simplistes de personnes sensées être des représentants du peuple, sensées travailler dans l'intérêt de la population mais incapables de prendre les mesures courageuses qui s'imposent pour obtenir un budget en équilibre.
Incapables de penser changement, réformes, évolutions.
Incapables depuis plus d'un an d'obtenir un gouvernement qui travaille et obtient des résultats

Fatigués que mon pays connaisse une inflation supérieure à la moyenne européenne à cause de ministres et de partis inconséquents.

Fatigués que mon pays obtienne la médaille d'or à l'IPP, la médaille d'argent à l'ISOC, dispose d'un des taux de TVA les plus élevés d'Europe mais reste malgré tout incapable d'offrir des pensions décentes, des services publics efficaces, des infrastructures routières décentes etc...

Alors au lieu de regarder où vous pouvez encore ponctionner les gens (et ça se prétend monsieur Pouvoir d'Achat!), il est temps de se dire qu'on peut diminuer les dépenses!

Ras le bol de vos leçons.. si vous êtes de si formidables gestionnaires, je vous suggère de mettre votre maison en gage, de créer votre entreprise, d'engager du monde et ensuite de voir comment vous payez tous les impôts et charges.
Je voudrais voir si vous trouverez toujours l'impôt aussi juste et aussi bien utilisé.
Je voudrais voir de quelle manière vous allez créer de l'emploi...
Je voudrais voir au moment des crises ce que vous allez faire... faire rentrer de l'argent ou... diminuer vos dépenses? Soyez honnête monsieur Di Rupo, vous n'avez pas la moindre foutue idée de la façon dont on gère une entreprise... et j'ai l'impression que niveau de la gestion d'un pays, ce n'est guère mieux.

2 commentaires:

  1. J'ai un oncle indépendant qui n'hésite à me dire que parce qu'il se retrouve avec trop de liquidités en fin d'exercice car il a beaucoup de paiements en fin d'année, son comptable lui conseille de faire du noir pour ne pas être taxé. Il gagne moins que ses ouvriers, aberrant. Maintenant je sais aussi qu'au fisc, les grandes entreprises on s'en soucie très peu disons qu'on empêche les fonctionnaires de travailler. Faut éviter aux amis de nos politiques qui sont parfois administrateurs de ces mêmes sociétés avec un beau jeton de présence de leur faire du mal à eux personnellement

    RépondreSupprimer
  2. On peut aussi se poser la question de savoir combien un emploi de fonctionnaire détruit d'emplois privés.

    Ceux qui ont eu affaire avec un "certain type de fonctionnaire", à savoir celui qui vous considère comme un fraudeur parce que vous n'êtes pas ouvrier ou chômeur, comprendront!

    RépondreSupprimer